Neige : le rôle des maisons techniques

Publié le par djose4

Neige : le rôle des maisons techniques

 

Dans les Hautes-Alpes, les maisons techniques dépendent du Conseil Général. Elles sont chargés de l'entretien et l'exploitation des routes départementales.

Dès 4H du matin, des patrouilles se mettent en place pour vérifier l'état des routes.

Des salages sont effectués pour faire disparaître les plaques de verglas rencontrées.

Des camion saleurs avec lame dégagent l'accès des principaux axes de circulation et notamment l'accès aux stations de ski.

Les éventuelles chutes de pierres sont également repérées afin de les éliminer à l'aide d'un coup de lame.

C'est le chef d'équipe qui rentre à la Maison technique pour renseigner les informations relatives à la surveillance et l'entretien des routes. Ces informations sont utilisées par des sites web dédiés, les radios partenaires et les appareils à GPS utilisant une option "trafic en temps réel".

 

Les bulletins météo permettent d'anticiper l'approche de perturbations amenant les chutes de neige.Une équipe de matin et une équipe de l'après-midi se relaieront.

Des opérations de salage seront effectuées pour réduire au maximum l'accumulation de neige. Les chefs d'équipe déclenchent l'intervention des agents communaux et des déneigeurs privés qui auront la charge des itinéraires secondaires.

Toutes les opérations débutent très tôt en matinée afin de profiter de l'absence de circulation.

Lorsqu'il ne neige plus, des gravillons sont répartis sur les chaussées afin de permettre l'adhérence et pour éviter le sel qui les endommage.

 

Parmi les actions réalisées par les maisons techniques citons :

- les vérifications sur l'état des matériels ;

- le remplacement de jalons endommagés ou manquants en bordure de chaussée ;

- le déneigement des trottoirs des ponts ;

- le traitement des nids-de-poule ;

- faucher les bas-côtés ;

- le renouvellement du revêtement des chaussées endommagées dont la qualité se dégrade ;

- la validation du dispositif du lendemain matin ;

- l'éventuel mobilisation de déneigeurs volontaires ;

- faire les pleins de carburant des véhicules d'intervention ;

- dégager les aires de chaînage et d'arrêt ainsi que les bornes d'appel d'urgence ;

 

NB : le salage n'est efficace que jusqu'à -7°C. En dessous de cette température, le sel n'agit plus.

 

(Sources : le magazine du Conseil général des Hautes-Alpes "Vivre + haut" de décembre 2014)

 

 

 

 

Opérations de salage

Opérations de salage

Publié dans Neige, culture, Hautes-Alpes

Commenter cet article